Merci mon bon Seigneur!

             Ma légende des siècles.

             L'histoire en chansons!

 

          Merci mon bon Seigneur!

 

            

 

 

Je suis un laboureur

Toujours de bonne humeur,

Je travaille de bon cœur

Pour mon gentil seigneur.

 

Quand de cruels brigands

Rôdent autour du hameau

Je vais rapidement

Me cacher au château.

Mon seigneur est si bon,

Qu’à la moindre menace

Il offre sa protection

Bien sûr très efficace.

Une telle philanthropie

Est si rare de nos jours,

Il a notre sympathie

Il faut dire en retour.

 

Je suis un laboureur

Toujours de bonne humeur,

Je travaille de bon cœur

Pour mon gentil seigneur.

 

Avant que je marie

Barberine, ma promise,

Il la couche dans son lit,

Sans fichu, sans chemise.

C’est le droit de cuissage

Réservé uniqu’ment

A ces hauts personnages,

Point avares de leur temps.

Il me demande parfois

Quelques petites corvées,

C’est pour moi une joie,

Pourquoi donc s’en priver.

 

Je suis un laboureur

Toujours de bonne humeur,

Je travaille de bon cœur

Pour mon gentil seigneur.

 

Je paie pour le moulin,

Je paie pour le pressoir,

Je paie pour cuire mon pain,

Je paie c’est mon devoir.

J’entretiens les chemins

Et puis la forteresse,

Je trime soir et matin,

Sauf dimanche, jour de messe.

Et puis si je proteste,

Au gibet on m’accroche,

Adieu la vie céleste,

J’me balance comme une cloche.

 

Je suis un laboureur

Toujours de bonne humeur,

Je travaille de bon cœur

Pour mon gentil seigneur.

 

 

                             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

1. senol sibel 30/03/2006

hkjlgfkl

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site