Louis Capet

Louis Capet

Il a peu de goût pour la guerre,
Notre roi Louis,
Les travaux manuels il préfère,
Loin des soucis,
Bien sûr il est intelligent
Et très instruit,
Mais il est maladivement
Timide, le Louis.

Pauvre Roi Louis XVI ,
Si loin d’être à l’aise
A jouer les rois,
Comme serrurier
L’aurait évité
L’échafaud ma foi.

Faut dire qu’il est fort vertueux,
Notre bon roi,
S’attire la sympathie des gueux,
Mais maladroit,
Il perd bien vite l’affection
Le père Capet,
Du peuple en révolution,
Gare au coup’ret.

Pauvre Roi Louis XVI ,
Si loin d’être à l’aise
A jouer les rois,
Comme serrurier
L’aurait évité
L’échafaud ma foi.

Hostile aux réformes modernistes,
Louis l’hésitant
Renvoie trop souvent ses ministres,
C’est embêtant,
D’une indécision inconstante,
Il doit faire face
A la colère sourde et montante
Du peuple, des masses.

Pauvre Roi Louis XVI ,
Si loin d’être à l’aise
A jouer les rois,
Comme serrurier
L’aurait évité
L’échafaud ma foi.

Ah ça ira ! A la Bastille !
Le peuple gronde,
Avec les fourches et les faucilles,
Colère profonde,
La monarchie se fragilise,
Sans réagir,
En fin de vie, elle agonise,
On craint le pire.

Pauvre Roi Louis XVI ,
Si loin d’être à l’aise
A jouer les rois,
Comme serrurier
L’aurait évité
L’échafaud ma foi.

Il a voulu s’enfuir de France,
Mais à Varennes,
Il est arrêté, pas de chance,
On le ramène
A Paris où il doit juré
Fidélité
A la nouvelle constitution,
Sans hésité.

Pauvre Roi Louis XVI ,
Si loin d’être à l’aise
A jouer les rois,
Comme serrurier
L’aurait évité
L’échafaud ma foi.

La guillotine aime le sang bleu,
Elle est vorace,
Le roi, la reine, mourront sous peu,
En faisant face.
La terreur gouverne le pays,
Les têtes tombent,
Aux frontières menace l’ennemi,
Triste hécatombe.

Pauvre Roi Louis XVI ,
Si loin d’être à l’aise
A jouer les rois,
Comme serrurier
L’aurait évité
L’échafaud ma foi.

Jean-Pierre

Commentaires (1)

1. Vive la république! 03/08/2008

Image

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×