Les croisades

     Ma légende des siècles

     L'histoire de France en chansons!

 

 

   Les croisades

 

 

 

Quelle folie ces croisades qui au nom d’un même Dieu

Ont engendré la mort et la désolation.

Quelle folie le massacre de tous ces malheureux

Pour une absurde et simple histoire de religion.

 

Vingt milles paysans avec femmes et enfants

Et autres condamnés espérant le pardon

Suivent avec enthousiasme leur guide Pierre l’Ermite.

Ils seront massacrés par Kilij le Sultan

Les survivants, trois mille, rejoindront les barons,

Aux fanatismes religieux point de limite.

 

Après un dur combat, la ville de Maara

Obtient de Bohémond la grâce des habitants,

Mais à l’aube commence l’incroyable folie.

On grille des enfants comme de simples verrats,

On cuit dans des marmites leurs malheureux parents

Que des croisés dévorent avec bon appétit.

 

Jérusalem victime de la folie des hommes

Est noyée dans le sang et des amoncell’ments

De pieds de mains de têtes s’éparpillent dans la ville.

Les fiers preux chevaliers chantent le Te Deum

Après cette barbarie, sans le moindre tourment ;

Alors, bien rassasiés, les héros volent et pillent.

 

Quelle folie ces croisades qui au nom d’un même Dieu

Ont engendré la mort et la désolation.

Quelle folie le massacre de tous ces malheureux

Pour une absurde et simple histoire de religion.

 

              

                 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site