Usurpation

Usurpation

J’ai usurpé la signature
Du bon maire de Saint-Boîtonvin,
Pour la donner, quelle forfaiture,
A Dominique Le Vilain.
C’est pas bien me dit l’Président,
Je vais t’envoyer Claude Hihan,
C’est pas bien, râle le p’tit nerveux,
Je vais t’envoyer Hordufeux.

Aux  élus de la Mayennie,
J’ai usurpé leurs signatures,
Pour les donner, quelle félonie,
A l’homme à la belle chevelure.
C’est pas bien me dit l’Président,
Je vais t’envoyer Claude Hihan,
C’est pas bien, râle le p’tit nerveux,
Je vais t’envoyer Hordufeux.

Pauvre Domi, sans signature,
Chevalier à triste figure,
Qui baigne dans la déconfiture
Et retire sa candidature.
Pauvre Dominique Le Vilain,
Qui a raté un beau destin,
Ça me désole les intestins,
A en pleurer jusqu’au matin.

Pauvre déterminé Morin,
Qui annonçait grave et serein,
Aller jusqu’au bout du chemin,
Il se rallie, quel plaisantin.
Pauvre Morin, barre à tribord,
Chantant la gloire du matamore,
Sans le moindre petit remord,
Ça me fait rire, mille sabords.

Et pour conclure, pauvre Christine,
Notre Jeanne à la bonne mine,
Qui rêvait de bombes assassines,
Voilà t’y pas qu’elle se débine.
Pauvre Boutin chantant la messe,
A Nicolas, le cœur en liesse,
Ça me déprime, quelle tristesse,
J’en tombe quasiment sur les fesses.

J’ai usurpé la signature
Du bon maire de Saint-Boîtonvin,
Pour la donner, quelle forfaiture,
A Dominique Le Vilain.
C’est pas bien me dit l’Président,
Je vais t’envoyer Claude Hihan,
C’est pas bien, râle le p’tit nerveux,
Je vais t’envoyer Hordufeux.

Aux  élus de la Mayennie,
J’ai usurpé les signatures,
Pour les donner, quelle félonie,
A l’homme à la belle chevelure.
C’est pas bien me dit l’Président,
Je vais t’envoyer Claude Hihan,
C’est pas bien, râle le p’tit nerveux,
Je vais t’envoyer Hordufeux.

Ju’âne Pedro

 



 



 



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×