Transfuges !

Transfuges !


Un sacré séducteur
Le petit Nicolas,
Bon nombre de pétales
Roses s’offre au bleuet.
Un sacré séducteur
Le petit Nicolas,
Encore un coup fatal
C’est incroyable, mais vrai !

Après Besson, Kouchner,
Bernard Tapie, Charrasse,
Gallo et Séguéla,
Et le bon gros Allegre,
Attali, quelle galère,
Flirte, c’est dégueulasse,
Avec le Nicolas,
Ah ça tourne au vinaigre.

Une mission par-ci,
Un poste honorifique,
Un luisant maroquin
Et puis le temps qui passe,
Encouragent l’ enn’mi
D’hier, et c’est magique,
A servir le taquin
De président vorace.

Au bal de l’Elysée,
La valse des transfuges,
Entonnée par Mireille,
Fait tourner bien des têtes,
Chacun doit se caser,
Et trouver un refuge
Le raz d’marée effraye
Toutes ces girouettes.

Faut dire que cinq années,
Sans le moindre pouvoir,
Ça refile le bourdon
Aux braves politiques,
Qui préfèrent se donner
Afin de recevoir
Les honneurs du patron,
Un tantinet cynique.

Nous le bas de l’échelle,
On rit de tout cela,
Plongés dans nos gamelles
De vie sans importance,
En espérant qu’la belle
Assemblée bleue lilas
Ne s’ra pas trop cruelle...
Valsons tous en cadence !

Un sacré séducteur
Le petit Nicolas,
Bon nombre de pétales
Roses s’offre au bleuet.
Un sacré séducteur
Le petit Nicolas,
Encore un coup fatal
C’est incroyable, mais vrai !

Jean-Pierre



Hihan !!!

Commentaires (1)

1. Tschikka 13/07/2009

Ouaais, t'as raison Jean-Pierre, quel phénomène quand même, il y en a marre de voir ça, j'comprends plus la France des transfuges dont les convictions sont à vendre à si bon marché.
Bisous

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site