Tous en taule !

Tous en taule !

On les a envoyés en taule
Les politiques de chez nous,
Bien enfermés entre les murs
De nos hôtels de liberté.
On a désormais le beau rôle,
Les sacs de nœuds, on les dénoue,
Sans s’la péter sous les dorures,
On est les rois de la cité.

C’est l’heure de la gamelle
Avec pain sec et eau,
C’est l’heure de la gamelle,
Le pouvoir aux prolos!

Après des procès équitables
Devant les caméras gourmandes,
Ils ont avoué leurs turpitudes,
La tête basse, le nez boudeur.
Ils ont fait amende honorable,
En acceptant les réprimandes
Des procureurs au ton très rude,
Qui les traitent tous de fraudeurs.

C’est l’heure de la gamelle
Avec pain sec et eau,
C’est l’heure de la gamelle,
Le pouvoir aux prolos.

Bien entassés dans les cellules
Tout confort de la république,
Ils méditent avec amertume
Les errances de leur gouvernance.
Ils côtoient parfois des crapules
Loin des bons principes bibliques,
Alors,fatalistes, ils assument
Leur effroyable déchéance.

C’est l’heure de la gamelle
Avec pain sec et eau,
C’est l’heure de la gamelle,
Le pouvoir aux prolos.

Pendant ce temps là on s’amuse
Dans les usines et les bureaux,
On crie partout vive l’anarchie
Et l’on danse sur le pavé.
Dans les barricades on écluse
A la santé de ces blaireaux,
Cette putain d’oligarchie,
Qui nous en a trop fait baver.

C’est l’heure de la gamelle
Avec pain sec et eau,
C’est l’heure de la gamelle,
Le pouvoir aux prolos.

En écoutant ma p’tite chanson,
Tu penses bordel, quel démago,
En les dénommant, tous pourris,
Tu m’accuses de servir l’extrême.
Mais garde pour toi ta leçon,
J’avoue, je suis un vieux nigaud,
Un Jean qui pleure, un Jean qui rit,
Qui ne connaît que l’anathème.

C’est l’heure de la gamelle
Avec pain sec et eau,
C’est l’heure de la gamelle,
Le pouvoir aux prolos.

Hihan !!!

Ju’âne Pedro

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site