Quelle galère !

Quelle galère !


J’ai vingt cinq ans et des diplômes,
De l’énergie toute en promesse
Et pourtant, dans mon coin je chôme,
Je ne vous cache pas ma détresse.
C’est la galère, y’a plus d’boulot,
L’intérim dépose le bilan,
Pas le moindre taf de prolo,
Ah cela devient déprimant.

J’avais des projets plein la tête,
Des idées neuves pour mieux rêver,
Sans flagornerie et courbette,
Je ne pensais qu’à innover.
« Il faut secouer les habitudes,
Redéfinir le mot travail,
Effacer les saintes certitudes
Qui paralysent la piétaille ».

« Mais vous n’avez pas d’expérience,
Jeune homme, je suis désolé,
On vous écrit, prenez patience,
Oui, laissez nous votre CV ».
Ce refrain de l’entendre chanter,
J’en ai la jeunesse qui vacille,
J’ai envie de me révolter
Et de reprendre la Bastille.

J’ai vingt cinq ans et des diplômes
Et toute la vie devant moi,
Même si dans mon coin je chôme,
Bizarrement, je garde la foi.
Ah c’est la galère au bistro,
J’ai plus de thune pour la vodka,
Demain je trouv’rais du boulot,
Ne vous inquiétez pas pour moi.

 Ju'âne Pedro 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×