Quel caractère !

Quel caractère !

Il a vraiment une sale tête,
Un caractère toujours vénère,
Pour une babiole, faut que ça pète,

Il en veut à la terre entière.
Il semble tranquille dans un coin,
Malheur si tu le contredis,
Il pique sa crise pour un rien
Et ça vire à la tragédie.

Mais pourtant parfois il  ronronne
Comme un gros chat gras et castré,
Son entourage bien sûr s’étonne
De le voir soudain se calmer.
Alors il risque quelques caresses
Ce qui provoque une nouvelle crise,
Avec des cris aigues qui stressent,
Qui épouvantent, qui terrorisent.

Quel caractère cet animal,
Toujours vénère, c’est pas normal,
Quel caractère hyper actif,
Méchant, trop souvent  agressif.
Il faut lui donner des calmants
Pour n’pas avoir  d’emmerdements,
Sinon ça va très mal finir,
Oh franchement, craignons le pire.

Si tu lui piques sa souris,
Il devient dangereux, féroce,
Terminé les câlineries,
Tu t’exposes à une fin atroce.
C’n’est pas qu’il soit vraiment jaloux,
Mais il a sans doute des principes,
Avec lui, mieux vaut filer doux,
Pour éviter d’finir en slip.

Les mauvaises langues de répéter,
En se moquant évidemment,
Qu’il ne fallait pas l’adopter,
Faut pas se plaindre maintenant.

Je n'fais pas l'portrait d'Nicolas,
Je suis un garçon respectueux,
C’est simplement celui d' mon chat
Qui nous rend tous bien malheureux.


Quel caractère cet animal,
Toujours vénère, c’est pas normal,
Quel caractère hyper actif,
Méchant, trop souvent  agressif.
Il faut lui donner des calmants
Pour n’pas avoir  d’emmerdements,
Sinon ça va très mal finir,
Oh franchement, craignons le pire.

Ju’âne Pedro

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site