Mes méditations poétiques

Mes méditations poétiques

 

 

Allongé sur le sable

Je regarde la mer

En méditant une fable

A la fois douce amère.

Les mains derrière la tête,

Me manquent les herbes folles

Pour être un grand poète

Comme Rimbaud mon idole.

Les vagues me ronronnent

De forts parfums d’embruns,

Non il y a maldonne,

C’est la couche d’un gamin.

 

Et moi pauvre poète

A la triste figure

J’écris mes chansonnettes

Dans un dépôt d’ordure.

 

Allongé dans l’écume

Je regarde la plage,

Méditant je présume

Une poésie bien sage.

Les pieds dans l’eau salée,

Il manque une pâquerette

Pour que mon envolée

Soit celle d’un grand poète.

Une petite méduse

Flotte comme un frêle esquif,

Non, si je ne m’abuse,

C’est un préservatif.

 

Et moi pauvre poète

A la triste figure

J’écris mes chansonnettes

Dans un dépôt d’ordure.

 

Allongé dans les dunes

Je regarde le ciel

Méditant sous la lune

Quelques chansons rebelles.

Les yeux dans les étoiles,

Il manque de belles planètes

Pour que mon encéphale

Soit celui d’un poète.

De jolis vers luisants

Offrent des reflets magiques

Tout en déchets puants

De verre et de plastique.

 

Et moi pauvre poète

A la triste figure

J’écris mes chansonnettes

Dans un dépôt d’ordure.

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×