La ballade de François Fillon

La ballade de François Fillon


Y’a pas besoin d’un plan d’relance,
Elle est positive la croissance,
Remaquillez vos mines tristes,
Il faut être plus optimiste.
Y’ a pas besoin d’un plan d’relance,
Qu’elle se débrouille la croissance,
Elle va vite repartir en piste
Et nous danser un super twist.

A son chevet Christine , Eric,
Gais comme des champions olympiques,
Laurent , Luc et puis Anne–marie,
Ah j’oubliais, m’sieu Novelli.
Ils ont analysé la cause,
Ben c’est déjà une bonne chose,
Ils vont virer la récession,
Ça va faire mal crénom de nom.

Allez gare aux dépenses publiques,
On connaît déjà la musique,
La marge de manœuvre est bien pâle,
La faute au p’tit paquet fiscal,
Déclame vénère Laurent Fabius,
Pointant vers l’azur son médius,
Un geste un tantinet vulgaire,
Pas facile de garder ses nerfs.

Luc Chatel toujours très en forme,
Nous promet de nouvelles réformes,
Mais s’interdit toute rigueur,
Il le dit la main sur le cœur,
Allez hop deux pour cent d’croissance,
Ah galère, c’est beau l’espérance,
Les Français doivent être rassurés,
Sinon, ils vont encore pleurer.

Ça ira mieux demain, c’est sûr,
La vie sera une sinécure,
Le pognon coulera à flot,
Dans l’escarcelle des prolos,
Le gouvernement est aux anges,
Avec lui, vraiment, oui, ça change,
Même si avec l’ami Fillon,
C’est l'électeur qui est couillon.

Y’a pas besoin d’un plan d’relance,
Elle est positive la croissance,
Remaquillez vos mines tristes,
Il faut être plus optimiste.
Y’ a pas besoin d’un plan d’relance,
Qu’elle se débrouille la croissance,
Elle va vite repartir en piste
Et nous danser un super twist.

Ju'âne Pedro

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×