Joyeux Noël !

Joyeux Noël !

Et la fête s’invite
Entre deux désespoirs,
Décor à la va-vite
Par-dessus les mouchoirs.
Noël et son sapin,
Noël et ses bons vins.
Noël ! Noël !

Au milieu des lumières,
Les idées noires s’éclairent,
Des cités aux chaumières,
On oublie les galères.
Et les cadeaux s’échangent,
Et les papiers se froissent,
Les sourires sont aux anges,
Tout le monde s’embrasse.

La crise est pourtant là,
Dans un paquet doré,
Elle sonnera le glas
De nos rêves sucrés.
En attendant ce jour,
Rions encore un peu,
Puis sans le moindre humour,
Crions tous, sauve-qui-peut !

Partir on ne sait où,
Dans un pays lointain,
En semant des cailloux,
Pour retrouver son ch’min.
Car Noël c’est chez nous,
Entre deux bibelots,
Les cadeaux ,sur les g’noux,
Etouffent les sanglots.

Le cœur est clair obscur,
La noirceur squatte le rire,
Ah les mauvaises augures !
Demain, ce sera pire !
Et puis le temps qui passe,
La rigueur pour av’nir,
Les laborieuses masses
N’en finissent pas d’gémir.

Et la fête s’invite
Entre deux désespoirs,
Décor à la va-vite
Par-dessus les mouchoirs.
Noël et son sapin,
Noël et ses bons vins.
Noël ! Noël !

Ju'âne Pedro

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site