J’irai…

J’irai…

 

J’irai sur la montagne,

Dans les neiges éternelles,

 Juste vêtu d’un pagne,

Manger d’ la mortadelle.

 

Les vacances folles,

Bordel, on rigole,

La faute au soleil

 Et au vin d’la treille.

 

J’irai sur l’océan,

En costume d’estivant,

Sur un bateau géant,

Pêcher des éperlans.

 

Les vacances folles,

Bordel, on rigole,

La faute au soleil

 Et au vin d’la treille.

 

J’irai sur le grand fleuve,

En Afrique luxuriante,

Chasser les pauvres veuves,

A la fesse riante.

 

Les vacances folles,

Bordel, on rigole,

La faute au soleil

 Et au vin d’la treille.

 

J’irai en Amérique,

Bonjour les grands espaces,

En Jo Wayne pathétique,

Qui vieillit et se tasse.

 

Les vacances folles,

Bordel, on rigole,

La faute au soleil

 Et au vin d’la treille.

 

J’irai un peu partout,

Avec un pot d’rillette

 Et du vin du Ventoux,

Pour remplir les toilettes.

 

Les vacances folles,

Bordel, on rigole,

La faute au soleil

 Et au vin d’la treille.

 

Puis j’rentrerai chez moi,

Après quelques errances,

Bouffer d’la soupe aux pois

En pensant aux vacances !

 

Ju'âne Pedro

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site