Ils tombent !

Ils tombent !

Et les dictateurs de tomber,
Les politiques crient au suivant,
On a viré le tapis rouge.

Et les pays de s’agiter,
Les drapeaux libres flottent au vent,
Dans les nations arabes, on bouge.

Tant pis pour les juteux contrats,
La liberté n’a pas de prix,
La démocratie est en marche.

Le peuple crie on se battra,
Ali, Moubarak, Kadhafi
Ne jouerons plus les patriarches.

Ben oui Rama, t’avais raison,
Lui murmure le p’tit Nicolas,
Tu vois plus loin que l’horizon,
Bien plus loin, bien plus loin que moi.

Je vais virer Alliot Marie,
P’tète que Juppé f’ra mieux l’affaire,
L’image de la France est flétrie,
On est vraiment dans une galère.

La sondagite est au plus bas,
Les deux milles douze n’sont pas gagnées,
Avec tous ces coups de tabac,
On va se prendre une peignée.

Rendre des comptes aux électeurs,
Le privilège des démocrates
Qui supportent les détracteurs,
Avec la foi du diplomate.

Et les dictateurs de tomber,
Les politiques crient au suivant,
On a viré le tapis rouge !

Et les pays de s’agiter,
Les drapeaux libres flottent au vent,
Dans les nations arabes, on bouge.

Tant pis pour les arrangements,
Le pétrole, le gaz, les dollars,
La liberté n’a pas de prix.

Le poing levé au firmament,
Ces peuples se figent dans l’histoire
Dans l’adieu à la barbarie.

Ju'âne Pedro

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site