Fin du monde

 Fin du monde

On nous prédit la fin du monde
Pour deux mille douze,
Milles jours et quelques secondes,
Ça m’fout le blues,
A profiter du temps qui passe,
A profiter du temps qui passe…

J’avais des projets plein la tête
Pour deux mille douze,
J’avais prévu de faire la fête,
Ça m’fout le blues,
La fin du monde est à la mode,
C'est bientôt l'dernier épisode.

Et les médias d’en rajouter
Pour deux mille douze,
Sur notre fragile destinée,
Ça m’fout le blues,
Notre planète va exploser,
On en est tous tétanisé.

Le cinéma pour faire frémir
Sur deux mille douze,
Jouer la peur contre le rire,
Ça m’fout le blues,
Tout cela au nom du pognon,
Enfin chacun son opinion.

Et c’est le grand bal des faux culs
Sur deux mille douze,
Des visages s’affichent convaincus,
Ça m’fout le blues,
Vraiment si ça leur fait plaisir,
Laissons les donc nous faire souffrir.

Le nez au ciel ce jour béni
De deux mille douze,
On s’dira enfin c’est fini,
Adieu le blues,
Le Barbu a perdu ses nerfs
Et nous envoie tous en enfer.

On nous prédit la fin du monde
Pour deux mille douze,
Milles jours et quelques secondes,
Ça m’fout le blues,
A profiter du temps qui passe,
A profiter du temps qui passe…

Ju’âne Pedro

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site