Devoir de mémoire (audio)

   Devoir de mémoire

  

 Audio

 

 Dessin représentant des enfants qui marchent, avec un baluchon, encadrés par des gendarmes français.  


C’était pendant la guerre
Qu’il me disait grand-père,
Certains refusent de croire
A cette terrible histoire.
C’était pendant la guerre
Qu’il me disait grand-père,
Son devoir de mémoire
C’est sa petite histoire.

Dans la classe, au collège,
Il ne regardait qu’elle,
S’agitait sur son siège
Pour admirer sa belle.
De ses longues tresses brunes
Se faisait des moustaches,
Sans qu’elle lui tienne rancune
De ses blagues de potache.

Et dans un coin de cour,
Ils rêvèrent de construire
Un petit nid d’amour
Impossible à détruire.
Il posa sur ses lèvres
Un chaste et doux baiser,
Il n’était pas orfèvre
Mais sut improviser.

C’était le temps du rire,
Des douceurs et caresses,
D’envol dans l’avenir
Rêvé plein de promesses.
Ce temps de l’insouciante
Marguerite effeuillée,
De cette envie grisante
Que l’on n’ose consommer.

Mais à cause d’une étoile
Elle prit un dernier train
Pour un destin fatal
Cruel et inhumain.
Et les longues tresses brunes
Disparurent à jamais
Dans la fosse commune
Des larmes et des regrets.

Elle était de ton âge,
Qu’il disait tristement,
Je revois son visage
Et ses emportements.
Elle dessinait un monde
Loin de toutes cruautés,
Où le bonheur innonde
Toute la société.

C’était pendant la guerre
Qu’il me disait grand-père,
Certains refusent de croire
A cette terrible histoire.
C'était pendant la guerre
Que me disait grand-père,
Son devoir de mémoire
C'est sa petite histoire.

Ju'âne Pedro


 

 
Commentaires (7)

1. poutt 29/09/2011

pour l'écouter :
http://sd-4.archive-host.com/membres/playlist/12965809609871733/devoirdememoiredaviddanielleessai1.mp3

ou cliquer sur site internet

2. Ju'âne Pedro 17/10/2010

Oui je sais, l'histoire dérange !
On s'excite sur des images fugaces en oubliant les folies du passé.
On se balance des arguments à deux balles en oubliant qu'on parle d'être humain !
En attendant l'utopie, on continue de se massacrer encore sur notre terre bien fatiguée.
Enfin...

3. rémi 17/10/2010

Bof , encore une chanson pleine de bons sentiments pour les "étoilés " ;
overdose !
faites donc une chanson pour dénoncer leurs crimes en Palestine

4. mimosa 22/06/2009

Une larme dans un coupe pleine suffit à le faire déborder.
Il suffit qu'un seul détienne la vérité pour que la Vérité existe.

5. france 30/09/2007

magnifique !!!

6. Christine G 21/09/2007

:-( Oh bah heu voilà... Bcp de sentiments... Bravo !

7. jeanmi 10/05/2005

c'est magnifique ! que dire de plus jmi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×