Cinq novembre

 

 

Cinq novembre

Et ce cinq novembre s’inscrit
Dans la mémoire de l'oncle Sam…
Et ce cinq novembre béni
Lui réchauffe le cœur et l’âme.
Et dire que maintenant
Barack est président.

Se souvenir du temps
Où le noir et le blanc
Ne pouvaient vivre ensemble.
Se souvenir du temps
Où même les enfants
N’étudiaient pas ensemble.
La fontaine du savoir
S’offrait la différence,
Tout en tuant l’espoir
D’une vie sans souffrance.

Se souvenir du temps
Où certains restaurants
Refusaient la couleur.
Se souvenir du temps
Où manger simplement
Générait la douleur.
Le mépris officiel
Affichait sa puissance,
Tout en coupant les ailes
Aux rêves d’espérance.

Se souvenir du temps
Où mêler noir et blanc
Etait une folie.
Se souvenir du temps
Où s’aimer tendrement
Devenait un délit.
Que de larmes versées
A cause de l’apartheid
Et devoir s’effacer
Rendait la vie bien laide.

Et l'oncle Sam pense aux combats
De ceux qui ont perdu la vie,
Martin Luther que l’on abat
Mais qui ressuscite aujourd’hui.
Et dire que maintenant
Barack est président.

Jean-Pierre


Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site