Cap’taine Tricot, cap’taine Crochet

 

Viens embarquer sur mon rafiot,

Vers les îles au soleil brûlant,

On va s’éclater les boyaux,

En se nourrissant de harengs.

Même si l’océan se déchaîne,

On tiendra le cap, mille sabords,

Je suis le meilleur capitaine,

Partons à la chasse au trésor.

 

Le vent s’engouffre dans les voiles,

Les vagues jouent avec nos nerfs,

Bordel, il faut avoir la moelle,

Pour affronter pareille galère.

Y’a plus de rhum dans les tonneaux,

Le scorbut menace nos vies,

On est au pain sec et à l’eau,

Les requins s’ront bientôt ravis.

 

Capitaine Tricot,

Vogue sur les flots,

Capitaine Crochet,

Le suit, quel ballot !

 

Une île apparait dans la brume,

Comme dans les romans d’aventure,

Un goéland perd quelques plumes,

En se cognant dans la voilure.

L’ancre est jeté sans ménag’ment,

Une chaloupe est mise à l’eau,

Il va falloir ramer dur’ment,

L’océan veut nous faire la peau.

 

La plage est belle comme les vacances,

Avec des palmiers naturels,

On débarque avec élégance,

Le corps trempé jusqu’aux aisselles.

On allume un feu sur le sable,

Pour griller des poissons étranges,

En espérant qu’ils s'ront mangeables,

Sinon gare à la grosse vidange.

 

Capitaine Tricot,

Vogue sur les flots,

Capitaine Crochet,

Le suit, quel ballot !

 

Une boussole dans la main,

Un GPS manuel dans l’autre,

Je suis prudemment un chemin,

Accompagné par mes apôtres.

Les oiseaux s’excitent dans les arbres,

Leurs cris nous percent les tympans,

Enfin, voilà la roche de marbre,

Qui indique la grotte aux serpents.

 

Un espace certes convivial,

Avec deux chambres et coin cuisine,

Mais l’atmosphère un peu glaciale,

Peut décourager ta copine.

Le GPS soudain s’affole,

En clignotant comme un martien,

On creuse avec rage le sol,

Comme une meute de dalmatiens.

 

Capitaine Tricot,

Vogue sur les flots,

Capitaine Crochet,

Le suit, quel ballot !

 

Le coffre en bois précieux de Chine,

Déborde d’or et de bijoux,

On transpire des deux orphelines,

Un feu brûlant colore nos joues.

Le trésor de Barbe fleurie,

N’était donc pas une légende,

On danse, on chante et puis on rit,

On va s’offrir une vie gourmande.

 

A l’horizon deux drapeaux noirs,

Cap’taine Crochet, cap’taine Tricot,

Transforment leur bateau en passoire,

Ils se disputent notre magot.

Soudain une explosion violente,

Un canon vole dans les cieux,

Les rafiots coulent dans la tourmente,

Avec un petit geste d’adieu.

 

Capitaine Tricot,

Repose sous les flots,

Capitaine Crochet,

Le suit, quel ballot !

 

Avec le pognon du trésor,

On imagine une longue retraite,

Avec piscine et dents en or

Et puis du rhum, pour faire la fête.

On a invité nos copines

Pour qu’elles se chargent du ménage,

Faut dire qu’elles font un peu grise mine

Pendant qu’on se dore sur la plage.

 

Mais l’aventure nous sollicite,

D’autres trésors sont à trouver,

Il faut appareiller très vite,

Sinon, on arrête de rêver.

On reviendra les filles, promis,

Gardez notre île en attendant

Et prenez-vous quelques amis,

Pour patienter, c’est plus prudent.

 

Capitaine Tricot,

Rejaillit des flots,

Capitaine Crochet,

Le suit, quel ballot !

 

 

 Ju'âne Pedro

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×