Ballade en Chine

Ballade en Chine

 

Que je suis bien en Chine,

Où j’vous jure je m’échine

A trouver des combines

Pour vendre de belles machines !

 

Eh ! Qui veut mes airbus !

C’est mieux que l’omnibus !

Et mes prix sont minus !

Et j’fais crédit en sus !

 

J’oublie les droits de l’homme,

Ça n’ nourrit pas son homme,

Il faut mettre la gomme

Pour vendre un maximum.

 

Eh ! Qui veut mes airbus !

C’est mieux que l’omnibus !

Et mes prix sont minus !

Et j’fais crédit en sus !

 

Un p’tit paquet cadeau

Et c’est tout d’suite plus beau !

J’ai tout vendu, rideau !

Ah si, m’reste un paqu’bot.

 

Eh ! Qui veut mes airbus !

C’est mieux que l’omnibus !

Et mes prix sont minus !

Et j’fais crédit en sus !

 

Et si je vends mon âme,

Je la vends au prix fort,

La vends au kilogramme,

La vends sans un remord.

 

Eh ! Qui veut mes airbus !

C’est mieux que l’omnibus !

Et mes prix sont minus !

Et j’fais crédit en sus !

 

S’il fallait boycotter

Les déplorables entorses

A la sainte liberté,

On s’rait tous en divorce.

 

Eh ! Qui veut mes airbus !

C’est mieux que l’omnibus !

Et mes prix sont minus !

Et j’fais crédit en sus !

 

L’essentiel c’est l’pognon

Qui rentre à la maison,

On n’ va pas s’foutre des gnons,

Pour vendre, nous nous taisons !

 

Eh ! Qui veut mes airbus !

C’est mieux que l’omnibus !

Et mes prix sont minus !

Et j’fais crédit en sus !

 

 

                                                      

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site