A la frontière !!!!

A la frontière !!!! cheers


Et ben voilà, c’est la rentrée,
Les politiques sont énervés,
Il va bien falloir replâtrer
Les belles fractures , quelle corvée.
Virer tout le gouvernement
Pour relooker l’ptit Nicolas,
Tout en promettant le chang’ment,
Sur un air de douce Carla.

A la frontière tous ces ministres,
Entre deux convois de roumains,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup pied dans l’derrière.
A la frontière tous ces ministres,
Même si cela semble inhumain ,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup d’pied dans l’derrière.

Ils ont la mine un rien piteuse,
Dans le centre de rétention,
L’ambiance n’est pas chaleureuse,
Ils ont perdu toute ambition.
Où iront-ils ces serviteurs
D’une république trop ingrate,
Sans doute loin de leurs électeurs,
Sans un costume et sans cravate.

A la frontière tous ces ministres,
Entre deux convois de roumains,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup pied dans l’derrière.
A la frontière tous ces ministres,
Même si cela semble inhumain ,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup d’pied dans l’derrière.

Un petit pécule pour la route
Leur est offert par l’Elysée,
De quoi se payer un casse-croûte
Avec l’apéro anisé.
Ils partent à pied vers l’inconnu,
Un monde de misère humaine,
Ils protesteront à l’O.N.U,
On connait déjà la rengaine.

A la frontière tous ces ministres,
Entre deux convois de roumains,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup pied dans l’derrière.
A la frontière tous ces ministres,
Même si cela semble inhumain ,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup d’pied dans l’derrière.

Un feu de camp , quelques guitares,
Les chants désespérés résonnent
Dans la campagne le soir très tard,
Sous les étoiles qui rayonnent.
L’avenir n’est qu’incertitude,
Adieu paillettes, adieu dorure,
La vie désormais sera rude,
Dans le vent et dans la froidure.

A la frontière tous ces ministres,
Entre deux convois de roumains,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup pied dans l’derrière.
A la frontière tous ces ministres,
Même si cela semble inhumain ,
A la frontière, à la frontière,
Avec un coup d’pied dans l’derrière.

Ju’âne Pedro 
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site