Souris pour la photo

Souris pour la photo!

Ecoute !!!


Depuis que j’ai mon numérique,
J’ai trouvé ma raison de vivre,
C’est mon p’tit côté artistique,
Photographier la mort m’enivre.
J’n’ai pourtant pas des goûts morbides
Mais quand je croise un accident,
Je sais c’la peu paraître stupide,
Je prends une photo du mourant.
Et je lui chante avec douceur,
Pour ne pas trop le bousculer,
Ces vers que je connais par cœur,
Afin d’un peu le consoler.

Souris pour la photo,
Allez un peu d’courage,
Demain dans les journaux,
Tu s’ras en première page,
Et avant de mourir,
Fais un geste émouvant,
Juste pour attendrir
Les généreux braves gens.

Au moindre tremblement de terre,
De préférence avec victimes,
Je saute dans l’avion, volontaire
En rêvant de clichés sublimes.
Les ruines et les murs qui s’écroulent
Ne m’intéressent pas vraiment,
Je leur préfère surtout la foule
Que j’observe attentivement.
Et quand je trouve enfin une proie,
Certes, si possible, couverte de sang,
Je lui chante d’une douce voix,
Ces vers tellement innocents.

Souris pour la photo,
Allez un peu d’courage,
Demain dans les journaux,
Tu s’ras en première page,
Et avant de mourir,
Fais un geste émouvant,
Juste pour attendrir
Les généreux braves gens.

Vous m’affirmez que c’est odieux
De photographier la souffrance
Que les médias, très consciencieux,
Diffusent en boucle et à outrance.
Mais pour faire parler votre cœur
Et pulvériser l’audimat,
Il faut toujours plus de malheurs,
Il faut que l’émotion éclate.
Alors je filme sans remords
Un pauvre enfant à l’agonie,
Pendant que sa vie s’évapore,
Je lui chuchote cette litanie.

Souris pour la photo,
Allez un peu d’courage,
Demain dans les journaux,
Tu s’ras en première page,
Et avant de mourir,
Fais un geste émouvant,
Juste pour attendrir
Les généreux braves gens.

A force de côtoyer la mort,
Elle va bien finir par me prendre,
Sans vouloir jouer les matamores,
Je la laiss’rai faire sans esclandre.
Mon numérique sur son trépied
Fixera mon dernier soupir,
Mon départ pour l’éternité,
Je me dois de le réussir.
Et les fantômes de mes clients
Me chant’ront doucement en chœur
Ce beau refrain attendrissant
Qu’ils connaissent, forcément, par cœur.

Souris pour la photo,
Allez un peu d’courage,
Demain dans les journaux,
Tu s’ras en première page,
Et avant de mourir,
Fais un geste émouvant,
Juste pour attendrir
Les généreux braves gens.

Paroles de Jean-Pierre Georget, Guitares et Chant Patrick Hargous et Eric Sevry

Commentaires (7)

1. jp 16/10/2005

Ah ok, mais bon, je sais pas si on peut changer...
A plus

2. Bernard Pichardie 16/10/2005

justement, ce que tu me dis confirme ce que je t'ai expliqué ... c'est bien pour cela que la prononciation n'est pas bonne ...

amicalement
Bernard

3. Jean-Pierre 16/10/2005

Salut Bernard
Quel ti bonheur d'entendre ses âneries.
Comme dit Frank, il les fait bien vivre les textes Bunny.
Alors, oui, non, enfin bref, après une vérification très poussée, suis en mesure de t'affirmer Bernard que l'orthographe d'"Allez un peu de courage" est le bon.
En effet, "allez" est ici une interjection invariable donc...c'est bien allez.
On peut dire:"allons un peu...
ou: "eh ... "puis" etc...
Allez, à plus Bernard!
Vive l'orthographe!!!!!
Amicalement
Jean-Pierre

4. Bernard Pichardie 15/10/2005

Allez un peu d’courage

attention pas de r entre allez et un

grosse foooote !...

il faut mettre le nom du compositeur et de l'interprète après le texte

amicalement
Bernard

P.S. moi aussi je fais des fautes, tu peux virer le commentaire précédent !...

5. Bernard Pichardie 15/10/2005

Allez un peu d’courage

attention pas de r entre allez et et un

grosse foooote !...

il faut mattre le nom du compositeur et de l'interprète après le texte

amicalement
Bernard

6. Jean-Pierre 17/05/2005

Merci de ta visite Hélène.
Ne sois pas trop amère quand même, la vie , c'est comme sur une carte de resto,faut choisir le plat que l'on aime.
Amicalement

7. Hélène M. 17/05/2005

A ce que je vois, vous êtes comme moi,vous trouvez la vie très amère.La souffrance excite les vautours mais ne les rassasie pas,elle ne fait que les animés temporairement,le temps que leurs trippes réclament.A croire que les dépotoirs deviennent plus populaires que les fast food!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site