Sanguin (audio)



Sanguin

Ecoute !!!

Zique et chant: Eric Sevry



Si tu me croises, change de trottoir,
Ca vaudra mieux pour tes mâchoires,
Car au moindre frôlement d’épaule,
Avec ta tête j’joue au football.
Surtout ne me regarde pas,
Sinon j’t’arrache les tripes, le foie,
Baisse la tête, tire-toi au plus vite,
Sinon gare à la mort subite.

Mais quand je sors avec Justine,
Ma douce et tendre petite copine,
Je suis doux comme une veste polaire,
Je ne suis jamais en colère.
Et comme un gros chat je ronronne,
Avec mon bouquet d’anémones
Et mes lèvres rencontrent ses lèvres
A la saveur âcre du genièvre.

Je suis un sanguin….. Pour la baston j’ai le béguin,
Je suis hargneux comme un pit-bull,
Moi la violence….. Ça me stimule.
Je suis agressif….. Et j’adore éclater les pifs,
Décorer de jolis coquards,
Les tronches de blaireaux….. De bâtards…

Les coudes appuyés sur le bar,
Je transforme ta vie en cauch’mard,
Si tu fais juste mine de m’parler
Et dans ma bière d’postillonner.
Sur la route éloigne ta bagnole,
Sinon j’t’assomme à coup d’torgnoles,
Quand j’ai bu dix quinze apéros,
Faut pas la chercher ma Clio.

Mais quand je mange avec Justine,
Ma douce et tendre petite copine,
Je suis prévenant et docile,
J’obéis d’un batt’ment de cils.
Je lui sers des mets délicats,
Bien présentés sur un grand plat,
Et lui verse des verres de vin fin,
Je suis un vrai p’tit séraphin.

Je suis un sanguin….. Pour la baston j’ai le béguin,
Je suis hargneux comme un pit-bull,
Moi la violence….. Ça me stimule.
Je suis agressif….. Et j’adore éclater les pifs,
Décorer de jolis coquards,
Les tronches de blaireaux….. De bâtards…

J’ai bossé dans des tas d’usines,
Juste le temps d’coller mes bottines
Dans les côtes de mes chefs d’équipe,
Je ne supporte pas les critiques.
Bien sur quand je joue au basket
Ça s’termine toujours en coup d’tête
Ça donne du boulot au Samu
Et c’est tant pis pour la sécu.

Mais quand j’habite avec Justine,
Ma douce et tendre petite copine,
Et qu’elle réclame mon corps de brute,
J’accours comme un jeune chien en rut.
Quand elle n’a plus besoin de moi,
Que brutal’ ment elle me renvoie,
Je m’en vais sans protestation
Pour éviter toute discussion.

Et pendant que ma douce Justine,
Avec un d’mes potes s’acoquine,
Je dérouille le premier venu
Qui traîne ses pieds sur l’avenue.
Je lui donne des coups d’ manche de pioche
Pour massacrer sa grosse caboche,
Et oui j’te l’dis, j’suis un sanguin,
Pour la violence, j’ai le béguin.

Je suis un sanguin….. pour la baston j’ai le béguin,
Je suis hargneux comme un pit-bull,
Moi la violence ça me stimule.
Je suis agressif….. Et j’adore éclater les pifs,
Décorer de jolis coquards,
Les tronches de blaireaux, de bâtards…

Je suis un sanguin….. pour la baston j’ai le béguin,
Je suis hargneux comme un pit-bull,
Moi la violence ça me stimule : Ca me stimule !



Paroles de Jean-Pierre Georget, Guitares et Chant Patrick Hargous et Eric Sevry









Commentaires (5)

1. Tschikka 08/10/2009

Ah, heureusement qu'il y a des connaisseurs comme "lol" sur ce site! Ca sauve le monde, ca fait plaisir!!!

2. lol 19/10/2007

bon déjà ca rime, apres... y a vertains vers qui sont gachés par des mots qui le font pas du tout, genre "pif"... pour le placer celui la, sans décrédibiliser l'ensemble ca va etre dure...

3. JP 11/11/2005

Salut Tom !!!!!!!!!!!!!!

4. gros pif 24/10/2005

et ta chanson sur nanard elle est pas affiché

5. Christine 30/05/2005

J'aime beaucoup.J'ai toujours eu de la tendresse pour ces brutes aux coeurs si tendres, j'en connais un comme ça.Je vais te parler de lui,il s'appelle Marcel.Ton texte me plait !!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site