Psychique

 

  




  Psychique



Une rhino, un mal de dos,
Ne va pas prendre un aspro,
C’est psychique ! C’est psychique !
Et si tes poumons s’assèchent,
Que t’as plus vraiment la pêche,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si t’as les genoux qui craquent,
Mais non tu n’es pas patraque,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si tu vomis ton quatre heure,
Non c’n’est pas ta dernière heure,
C’est psychique ! C’est psychique !

Si l’président baratine
Et nous roule dans la farine,
C’est psychique ! C’est psychique !
Et si son premier sinistre,
Ne veut pas changer d’registre,
C’est psychique ! C’est psychique !
Faut trimer à la Pent’côte,
Vas pas pleurnicher mon pote,
C’est psychique ! C’est psychique !
Pouvoir patienter trois ans,
Les virer sans ménag’ment,
C’est psychique ! C’est psychique !

Si le monde tourne à l’envers,
Et pense qu’à se faire la guerre,
C’est psychique ! C’est psychique !
Et si les bombes atomiques
A la chaîne elles se fabriquent,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si les gros marchands d’canons
S’étouffent sous leur tas d’pognon,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si y’a pas d’sous pour l’social,
Mais toujours pour l’arsenal,
C’est psychique ! C’est psychique !

Les abeilles meurent du gaucho,
Le fuel nous colle à la peau,
C’est psychique ! C’est psychique !
La Bretagne sent le cochon,
Les villes toussent de pollution,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si la couche d’ozone fout l’camp,
On grill’ra comme des harengs,
C’est psychique ! C’est psychique !
Et toutes nos poubelles s’entassent,
On en envoie dans l’espace,
C’est psychique ! C’est psychique !

Si la télé nous fait chier
Mais qu’on aime à la r’garder,
C’est psychique ! C’est psychique !
Les vieilles dessous de barrière
Qui jouent les stars de fermières,
C’est psychique ! C’est psychique !
Les chanteurs yé-yé ringards
Qu’faudra piquer tôt ou tard,
C’est psychique ! C’est psychique !
La caution humanitaire
Pour qu’l’audimat s’accélère,
C’est psychique ! C’est psychique !

Si on meurt de trop bouffer
Pendant qu’d’autres meurent de jeûner,
C’est psychique ! C’est psychique !
La graisse nous bouche les artères
A nous conduire au cim’tière,
C’est psychique ! C’est psychique !
A la moindre flatulence,
Vite des médocs à outrance,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si l’transit est réticent,
On s’enfonce un bon lav’ment,
C’est psychique ! C’est psychique !

Une rhino, un mal de dos,
Ne va pas prendre un aspro,
C’est psychique ! C’est psychique !
Et si tes poumons s’assèchent,
Que t’as plus vraiment la pêche,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si t’as les genoux qui craquent,
Mais non tu n’es pas patraque,
C’est psychique ! C’est psychique !
Si tu vomis ton quatre heure,
Non c’n’est pas ta dernière heure,
C’est psychique ! C’est psychique !

            




Commentaires (3)

1. Jean-Pierre 04/01/2006

Bah, t'inquiète, ici, on cause comme on veut !!!!

Merci de ta visite !!!!!!!!!!!
Te paie un coup page "enfin"!!!!!
A plus !!!!

2. Le poèt-ombé 04/01/2006

avant qu'un docteur ès orthographe ne voit ça, je corrige tout de suite:
on dit des maux de ventres bien sûr

3. Le poèt-ombé 04/01/2006

Je me suis bien marré en lisant ça, et si les mals de ventres et les coliques ne sont pas psychiques, se faire la guerre, être assoiffé d'argent et detruire la planète l'est beaucoup plus en revanche, car il n'y a aucune raison physique de faire ça

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site