Peut-être à demain...

Peut-être à demain

Peut-être à demain
Oui de bon matin,
Je prendrais le train
Le cœur plein d’entrain,
Peut-être si je viens,
On est sur de rien.

Et derrière la gare,
Ma voiture se gare
Et sans crier gare,
Je jette un regard
Sur ce temps blafard
Et puis je repars.

Pieds dans le tapis,
L’avenir me prie
De rester ici
Là où je m’ennuie,
Dans ce coin de vie,
Sans larme et souci.

Et sans les tourments,
Sous le firmament
Ce monde dément
Tourne gentiment
Va savoir comment,
Mais très poliment.

Tout n’est que vapeur,
Sans l’ombre d’une peur,
Dans la douce moiteur
D’un nid de bonheur
Poudré de fadeur
Sucrée qui écoeure.

Peut-être à demain
Oui de bon matin,
Je prendrais le train
Le cœur plein d’entrain,
Peut-être si je viens,
On est sûr de rien.

Jean-Pierre Georget

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site