Pas la peine de faire la gueule

Pas la peine de faire la gueule !

Bien sûr le monde tourne à l’envers
Et partout fleurit la misère,
Les ouvriers courbent l’échine,
En trimant devant leur machine.
C’est si dur de gagner sa vie,
Il faut assurer sa survie,
Malgré les fortes douleurs au dos,
Faut bien se traîner au boulot.
Mais…

Pas la peine de faire la gueule,
Aller danse dans les allées,
En couple ou même tout seul,
Danse danse dans l’atelier.
Pas la peine de faire la tête,
Aller chante c’est le printemps,
Vive l’usine, c’est la fête,
Chante chante, le cœur battant !

Avec cette putain de crise,
On ferme des tas d’entreprises,
Quand on sera tous au chômage,
Il faudra bien tourner la page.
Rechercher un nouveau travail,
Désosser de grasses volailles,
Pour ne pas s’écrouler de faim,
Et mériter son bout de pain.
Mais…

Pas la peine de faire la gueule,
Aller danse dans les allées,
En couple ou même tout seul,
Danse danse dans l’atelier.
Pas la peine de faire la tête,
Aller chante c’est le printemps,
Vive l’usine, c’est la fête,
Chante chante, le cœur battant !

Au prix de la motte de beurre,
Le moindre des petits « quatre heures »
Te dévorent quasiment ta paye,
Plus de pognon pour la bouteille.
Pour la dose de nicotine,
Faut s’approcher des tites copines
Qui s’enfument pendant la pause,
En parlant de la ménopause.
Mais…

Pas la peine de faire la gueule,
Aller danse dans les allées,
En couple ou même tout seul,
Danse danse dans l’atelier.
Pas la peine de faire la tête,
Aller chante c’est le printemps,
Vive l’usine, c’est la fête,
Chante chante, le cœur battant !

Elle viendra te rendre visite
Car elle sait bien où tu habites,
La mort avec sa grande faux
Pour te découper en morceaux.
L’air surpris et fort contrarié,
Oui, tu te surprends à prier,
Pour aller droit au paradis,
Car c’est la fin, on te le dit.
Alors…

Pas la peine de faire la gueule,
Aller danse dans les allées,
En couple ou même tout seul,
Danse danse dans l’atelier.
Pas la peine de faire la tête,
Aller chante c’est le printemps,
Vive l’usine, c’est la fête,
Chante chante, le cœur battant !

Ju’âne Pedro hihannnnnnnnn

Commentaires (1)

1. christian 31/03/2009

trés joli et tellement vrai

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site