Nostalgie

Nostalgie

 

Quatre fois vingt ans

Les refrains d’antan

Vous restent en mémoire,

Et ces mélodies

Egaient votre vie

Du matin au soir.

 

La trop belle Riquita

Valse et Marinella

Danse une rumba d’amour,

Le temps d’un douce France

Bercé par l’insoucience

Le cœur chante à son tour.

 

Si tu vas à Rio

A Paris en vélo

Emmène la chansonnette

Et couché dans le foin,

Le soleil pour témoin,

Effeuille la pâquerette.

 

Ce sera la bohème,

Une belle vie comme on aime,

Une jolie vie en rose,

Oui parlez-moi d’amour,

Que j’aime vos discours,

Ça me fait quelque chose.

 

Mon amant de Saint-Jean,

Oh moi qui l’aimais tant,

Bien plus qu’une amourette,

Je l’avais dans la peau

Et j’en étais dingo,

Pour un bouquet d’violettes.

 

Et Félicie aussi

Sera de la partie,

Il ne faut pas s’en faire

Si elle houspille son homme,

Car ils croque’ront la pomme,

Elle n’est pas rancunière.

 

Nous irons à Nogent

Boire le petit vin blanc,

Et puis nous danserons

Bien sûr yeux dans les yeux

La fameuse java bleue,

Jouée à l’accordéon.

 

Mexico !Mexico !

Vite coiffe ton sombréro,

N’est pas mort le soleil,

La belle de Cadix

Sur ses noirs cheveux fixe

Le chapeau de Mireille.

 

Quatre fois vingt ans

Les refrains d’antan

Vous restent en mémoire,

Et ces mélodies

Egaient votre vie

Du matin au soir.

 

 

            

Commentaires (2)

1. etoile 28/07/2005

j'avoue que ça m'a plut
etoile

2. Adeline 07/06/2005

décidement, tu me surprends de texte en texte et c'est une sensation géniale ! merci

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site