Ni faim ni soif

Ni  faim ni soif !

Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je veux qu’on me  fiche la paix,
Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je trouve que le monde est trop laid.

Pas le moment de m’emmerder
Avec vos discours à la con,
Gardez pour vous vos belles idées,
Je suis en vacances et c’est bon.
Je veux surfer sur mon cafard
En repeignant bien tout en noir,
Enfin je deviens pleurnichard
Et j’affiche  mon désespoir.

Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je veux qu’on me  fiche la paix,
Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je trouve que le monde est trop laid.

Les passants tristes me dérangent,
Ils me volent ma mélancolie,
Mais sans regret oh je me venge
D’un levé de doigt comme ceci.
Poussez-vous, je suis en souffrance,
Cassez vous, place à mon nombril,
Vos tourments me semblent bien rances,
Les miens sont loin d’être pourris.

Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je veux qu’on me  fiche la paix,
Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je trouve que le monde est trop laid.

Je vomis sur la compassion
Car mon moi est prioritaire,
Et laisse de côté les passions
Pour mieux me nourrir de misère.
Mes intestins flatulent sans rire,
Le vent n’est plus à l’eau de rose,
Je rêve d’apocalypse ou pire,
Ah que c’est bon d’être morose.

Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je veux qu’on me  fiche la paix,
Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je trouve que le monde est trop laid.

Je lèche l’écran de la télé
Quand il y a du sang à la une,
Allez il faut en rajouter,
En plus ça rapporte de la tune.
Je prendrais bien une bonne guerre
Genre bombardement atomique,
Si on fait exploser la terre,
On sera moins mélancolique.

Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je veux qu’on me  fiche la paix,
Je n’ai plus faim, je n’ai plus soif,
Je trouve que le monde est trop laid.

  Ju’âne Pedro

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site