Le cholestérol

LE CHOLESTEROL Tripes à la mode de Caen et confit de cochon, Dégoulinant de graisse, oh bon sang que c’est bon ! Et les rillettes maison et pâtés de lapin, A manger sur du pain de bonne heure le matin, Vous enchantent l’estomac qui digère comme un fou, Tous ces morceaux de gras et ses fleurs de saindoux. Les sympas pots au feu, bardés de couche de suif, Les couscous au mouton qui vous caressent le pif, Et les blanquettes de veau avec sauce à la crème, Autant que l’bourguignon, oh morbleu, je les aime ! Sans oublier bien sur, les confits de canard, Que l’on sert forcément avec des pommes au lard. Et les goûteux fromages de nos si belles régions, Sur leur plateau de grès, sublime adoration, Se marient sans vergogne aux frisées aux lardons, Que l’on dévore avec ses sympathiques croûtons Tartinés d’une épaisse, onctueuse couche de beurre, Ou frits à l’huile d’olive qui diffuse sa saveur. Et les choux à la crème du bon St Honoré Que j’avale en me retenant de respirer, Tout en croquant quelques bons chocolats. Oh que c’est bon tout ça ! Oh que c’est bon tout ça ! Allons point de chichi, remettez moi du gras Que j’en tapisse mon insatiable estomac Mais tout c’là c’est fini, il me reste les carottes, Quelques feuilles de laitue, deux ou trois échalotes, En guise de mayonnaise un peu de fromage blanc, Y’a vraiment d’quoi tomber brutal’ment sur le flanc. Tout cela, nom de Zeus, parce qu’une doctoresse Vous impose un régime. Ah la maudite tigresse ! Jean-Pierre :50:

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site