Le chef

LE CHEF J’en ai connu des chefs depuis plus de vingt ans Que je trime à l’usine dur’ment, péniblement, J’en ai connu des grands, beaux et bien longilignes, Des petits, des moyens n’surveillant point leur ligne, Mais celui qu’je préfère, je le dis sans façon, Est héros de cette apologétique chanson. Mon chef est très joli et en deux décennies Je vous l’affirme, de dos, n’a nullement grossi, Il est mince et fluet comme un fil à roqu’fort, Vérifiez donc vous-même, vous verrez si j’ai tort Vous les vilains jaloux à la peau distendue, A la démarche pesante, à la fesse trop charnue. De face je vous l’accorde, un gracieux mont des vosges (Qui mérite à mon sens les plus lyriques éloges), Pointe avec élégance sa belle protubérance Qui conjugue harmonie avec magnificence, Faisant l’admiration des pauvres maigrichons Souffreteux dégraissés et éternels ronchons. Ce mont des Avaloirs, cette gracieuse bedaine, Mirifique diamant posé sur l’abdomen, S’entretient uniqu’ment avec les meilleures bières Que mon chef importe directement de Bavière Car un pareil chef d’œuvre n’aime pas le tout venant Et laisse les fades breuvages aux gueux et aux manants. Cette splendide dune dorée n’est pas de ces ventres mous Qui sentent le mauvais suif et la fleur de saindoux, Bien nourrie de fraîcheur et de mets délicats Elle est ferme et tendue comme un bon matelas, La pression est au top et certifiée conforme, Non pas de discussion elle est vraiment aux normes. J’aimerai une photo, bien sur dédicacée, De cette belle œuvre d’art, habilement sculptée, Pour l’exposer au Louvre tout près de la Joconde, Afin qu’elle soit connue de partout dans le monde Et montrée en exemple aux hideux ventres plats, Au diable les horribles tablettes de chocolat ! J’en ai connu des chefs depuis plus de vingt ans Que je trime à l’usine dur’ment, péniblement, J’en ai connu des grands, beaux et bien longilignes, Des petits, des moyens n’surveillant point leur ligne, Mais celui qu’je préfère, je le dis sans façon, Est héros de cette apologétique chanson. Jean-Pierre Georget :70:
Commentaires (1)

1. geb 10/03/2007

on dirait du brassens! entre parenthèses, moi mon chef est une femme du genre rase-mottes et tendance pot-à-tabac

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site