Le chanteur pauvre

LE CHANTEUR PAUVRE ! :7: Viens pleurer sur mon épaule de petit prolo, Mon pauvre petit chanteur qui paie trop d’impôts, On ira faire du shopping aux restos du cœur, Pour te consoler, mon vieux, de tes p’tits malheurs. Je me rends très bien compte de cette chance inouïe Que j’ai moi p’tit prolo de n’ point avoir l’souci D’entret’nir à grands frais une superbe ferrari, M’contentant d’une clio achetée à crédit. Viens pleurer sur mon épaule de petit prolo, Mon pauvre petit chanteur qui paie trop d’impôts, On ira faire du shopping aux restos du cœur, Pour te consoler, mon vieux, de tes p’tits malheurs. Entre ploucs au village pour se la jouer chanteur, Il suffit d’une guitare, d’un ou deux projecteurs, Je comprends d’autant plus ta forte mauvaise humeur, Face à cette concurrence qu’ignore le percepteur. Viens pleurer sur mon épaule de petit prolo, Mon pauvre petit chanteur qui paie trop d’impôts, On ira faire du shopping aux restos du cœur, Pour te consoler, mon vieux, de tes p’tits malheurs. Ton talent ton génie, tu l’exposes en public, Tandis que moi sans doute un peu trop narcissique, Je préfère réserver mon œuvre prolifique A mes copains d’ boulot, y’a pas d’lézard de fric. Viens pleurer sur mon épaule de petit prolo, Mon pauvre petit chanteur qui paie trop d’impôts, On ira faire du shopping aux restos du cœur, Pour te consoler, mon vieux, de tes p’tits malheurs. Et puis dans nos usines, ah les heureux smicards, Eux n’ont pas le souci d’un impôt de retard, Sans doute pistonnés par le trésor, les veinards, Ils vivent dans l’oppulence sans connaître ton cafard. Viens pleurer sur mon épaule de petit prolo, Mon pauvre petit chanteur qui paie trop d’impôts, On ira faire du shopping aux restos du cœur, Pour te consoler, mon vieux, de tes p’tits malheurs. Mais on pourra toujours te piquer ton chéquier, Carte bleue et lingots, ton string Jean-paul Gaultier, On ne t’enlèv’ra pas, promis, juré, craché, Ta liberté de dépenser, de dépenser !!! Viens pleurer sur mon épaule de petit prolo, Mon pauvre petit chanteur qui paie trop d’impôts, On ira faire du shopping aux restos du cœur, Pour te consoler, mon vieux, de tes p’tits malheurs. Jean-Pierre Georget :64:
Commentaires (3)

1. etoile ! 19/07/2005

bien vrai

2. jeanmi 10/05/2005

voila qui est bien envoyé j aime beaucoup jmi

3. Nous (y & m) 03/03/2005

Bien fait pour les vilains chanteurs!!
Vive l'underground!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site