Le blues des myrtilles

Le blues des myrtilles


Au lieu de rester avachi
Sur une plage sans falaise,
Juste entre Roanne et Vichy,
Dans les montagnes bourbonnaises,
Viens goûter au rock altitude,
Même si l’climat est un peu rude.

Tu entendras chanter le soir,
Le trop fameux blues des myrtilles
Qui résonne dans la nuit noire
Et parfois même quand l’soleil brille.

Deux maraîchers cultivent ce fruit
Dans la chaleur des rythmes blues,
Lui vient de l’est, à ce qu’on dit
Et elle nous viendrait de Toulouse.

Et les myrtilles s’offrent à l’envie
Sur les marchés de bon matin,
Ça nous change des pêches de Pavie,
C’est bien meilleur, oh c’est certain.

On ne peut nourrir sa famille,
D’autant que la vie chère persiste,
Qu’avec de succulentes myrtilles,
Et oui, il faut être réaliste.

Alors sur un lopin de terre
De bons légumes biologiques
S’épanouissent solides et bien verts,
Sans l’aide d’aucun produit chimique.

Gracieuses et douces batavias
Aux éblouissantes parures,
Jouent un tantinet les divas,
Devant les chalands, elles assurent.

Quand les étoiles filent dans la nuit,
Les végétaux un rien magiques,
Dansent en farandole, c’est inouï,
Dans une ambiance féerique.

Et les montagnes bourbonnaises
S’amusent de ce grand concert
Où les bémols avec les dièses,
Résonnent dans un blues d’enfer.

Puis la famille s’agrandit...
Onze garçons, mais pas de fille,
Devant leurs parents attendris,
Chantent en chœur le blues des myrtilles.

Au lieu de rester avachi
Sur une plage sans falaise,
Juste entre Roanne et Vichy,
Dans les montagnes bourbonnaises,
Viens goûter au rock altitude,
Même si l’climat est un peu rude,
Viens goûter au rock altitude,
Même si l’climat est un peu rude !

Ju'âne Pedro

Commentaires (3)

1. Jean-Pierre 18/08/2008

Alors bon courage pour élever la petite famille !

Hihan !!!

2. vianney kleiver 18/08/2008

c'est vraiment très réaliste!

3. Trop bon ! 16/08/2008

Image

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×