La télé

                              La télé

 

Moi je dors devant la télé,

Sur mon canapé, étalé,

La tête soigneusement calé

Et les images peuvent défiler…

Moi je dors devant la télé,

Je n’entends plus personne parler,

Ce qu’on est bien à somnoler

Et  le monde peut bien s’écrouler

 

J’n’ai pas besoin de somnifère

Quand je regarde Michel Drucker

Et je dors comme un nourrisson

Quand je suis devant Ardisson.

Et même Marc Olivier Fogiel

Au débit pourtant torrentiel

Me jette dans les bras de Morphée,

Je suis vraiment catastrophé.

 

Moi je dors devant la télé,

Sur mon canapé, étalé,

La tête soigneusement calé

Et les images peuvent défiler…

Moi je dors devant la télé,

Je n’entends plus personne parler,

Ce qu’on est bien à somnoler

Et  le monde peut bien s’écrouler

 

Bien sûr quand c’est l’heure d’la star’ ac

Je me secoue, me colle des claques,

Mais rien n’y fait, mes yeux se ferment

Et dans les songes je m’enferme.

Devant les plus fortes empoignades,

Devant violences et fusillades,

Je m’ensommeille comme un doux loir,

Je ne vous raconte pas d’histoire.

 

Moi je dors devant la télé,

Sur mon canapé, étalé,

La tête soigneusement calé

Et les images peuvent défiler…

Moi je dors devant la télé,

Je n’entends plus personne parler,

Ce qu’on est bien à somnoler

Et  le monde peut bien s’écrouler

 

Certes il  a la voix haut perchée

Notre grand ami Laurent Ruquier,

Mais elle ne m’empêche pas d’dormir,

De profondément m’assoupir.

Et quand au brave Poivre d’Arvor,

Déjà qu’il dégoise pas très fort,

Alors je vous jure ça m’achève

Et je replonge dans mes rêves.

 

Moi je dors devant la télé,

Sur mon canapé, étalé,

La tête soigneusement calé

Et les images peuvent défiler…

Moi je dors devant la télé,

Je n’entends plus personne parler,

Ce qu’on est bien à somnoler

Et  le monde peut bien s’écrouler

 

Mais si je passe à la télé,

Je serais bien sûr emballé,

Je n’aurais plus jamais sommeil,

Et m’exclam’rais « ô quelle merveille ! ».

Mais si je passe à la télé,

Je serais tell’ment emballé

Que je venèr’rais l’appareil

Tout en palpant un max d’oseille.

 

En attendant :

 

Moi je dors devant la télé,

Sur mon canapé, étalé,

La tête soigneusement calé

Et les images peuvent défiler…

Moi je dors devant la télé,

Je n’entends plus personne parler,

Ce qu’on est bien à somnoler

Et  le monde peut bien s’écrouler

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (4)

1. flore 19/08/2005

lorie I love you

2. Phil olit 22/03/2005

Moi aussi j'dort devant la télé
J'vois un film sur quatres et le matin j'me
reveille avec un clip de lorie
hardcore la télé!!!

3. Ronfleur 21/03/2005

Excellent!Moi je ronfle devant la télé réalité mais je me reveille quand je vais sur internet faire un tour sur ton site!

4. jojo et pat 20/03/2005

moi aussi et pat aussi

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×