La chasse aux cons !!!!

La chasse aux cons !
 

C’est un garçon très bricoleur,
Un gars qu’a fait de longues études,
Un vrai génie, un inventeur,
Faut dire qu’il a de l’aptitude.
Le moindre problème posé
Est résolu en un clin d’œil,
Ce n’est pas l’genre à pavoiser,
Il est  modeste, dénué d’orgueil.
Afin de sauver la planète,
Il bosse sur un spray salutaire,
Qui évit’ra les prises de tête,
Entre tous les hommes de la terre.
Un remède assez délicat,
Le dosage doit-être précis,
C’est bien sûr beaucoup de tracas,
Mais l’enjeu en vaut la bougie.
C’est l’ouverture de la chasse,
Ah planquez vous tous messieurs dames,
Il risque d’y avoir d’la casse
J’ai bien peur que ça vire au drame.
Ce gibier est loin d’être rare
Et les cons prolifèrent sans crainte,
Qu’ils soient teigneux ou pleurnichards,
La race hélas, n’est pas éteinte.
Euréka il arrive au but,
Il jubile, écrit la formule,
Le gaz trace de jolies volutes,
Dans une vaste et large bulle,
Il reste à le mettre en flacons
De porcelaine certifiée
Et la féroce chasse aux cons,
Va  pouvoir enfin commencé.
Un nuage au dessous du nez
Transforme le con pathologique,
En un ange auréolé,
Faut dire que c’est vraiment pratique,
Car c’est la fin de l’emmerdeur,
De l’ hargneux du rouleur d’épaules,
Qui se transforme en enfant d’chœur,
Un petit pschitt et il rigole.
C’est l’ouverture de la chasse,
Planquez vous tous messieurs dames,
Il risque d’y avoir d’la casse
J’ai bien peur que ça vire au drame.
Ce gibier est loin d’être rare
Et les cons prolifèrent sans crainte,
Qu’ils soient teigneux ou pleurnichards,
La race hélas n’est pas éteinte.
Plus de violence sur la terre,
Les dirigeants ont respiré
Cet étonnant gaz salutaire
Et leur armée, ils ont viré.
Les patrons sourient aux prolos
Et leur distribuent leur pognon,
Que du bonheur d’être au boulot
Et plus personne n’est grognon.
Allez aux armes citoyens, 
Pas de quartiers et sus aux cons,
Pour ne pas en venir aux mains,
Ayez toujours un p’tit flacon,
De gaz de mon pote bricoleur,
Un gars qu’a fait de longues études,
Un vrai génie, un inventeur,
Faut dire qu’il a de l’aptitude !
Allons tous ensemble à  la chasse,
N’oublions pas le spray m’ssieurs dames,
Mais il n’y aura pas de casse,
Le gaz modifie que les âmes.
Ce gibier doit devenir rare
Car les cons prolifèrent sans crainte,
Qu’ils soient teigneux ou pleurnichard,
La race mérite  d’être éteinte.
 
Ju'âne Pedro
Zique et chant: Elie Nad
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site