Ephémère

 

 

 

 

La vie se croque pleinement,

Sans regarder dans le rétro,

La vie se croque pleinement,

En aimant bien sûr, mais pas trop.

La vie se danse en clair-obscur,

Teintée de nuit ou de soleil,

Harassante ou bien sinécure,

En attendant le grand sommeil.

 

Instant éphémère,

Vie fragile,

Goutte d’eau dans la mer,

On défile.

 

Rêver d’inaccessibles étoiles

En jouant avec ses tourments,

Tout en effeuillant les pétales

D’une jolie fleur de printemps.

Moment cristal mais si précieux,

Le savourer en gourmandise,

Il sera bien temps d’être vieux,

Quand l’avenir n’est plus de mise.

 

Instant éphémère,

Vie fragile,

Goutte d’eau dans la mer,

On défile.

 

Oublier les quatre saisons,

Juste un petit point d’existence,

Sans un regard sur l’horizon,

Avec sa terrible sentence.

Cueillir quelques rires au passage,

Avec un quotidien ludique,

En s’interdisant d’être sage,

Pour gommer l’instant fatidique.

 

Instant éphémère,

Vie fragile,

Goutte d’eau dans la mer,

On défile.

 

La vie se croque pleinement,

Sans regarder dans le rétro,

La vie se croque pleinement,

En aimant bien sûr, mais pas trop.

La vie se danse en clair-obscur,

Teintée de nuit ou de soleil,

Harassante ou bien sinécure,

En attendant le grand sommeil. 

 

Instant éphémère,

Vie fragile,

Goutte d’eau dans la mer,

On défile.

 

 

Ju’âne Pedro

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site