Différence (audio)

Différence

Clique pour écouter !

Jadis, au temps des guerres, que de peuples massacrés

Pour une couleur de peau, quelques cheveux frisés,

Et au siècle dernier, pour une religion,

On institua en France une loi d’exception

Et l’administration envoya au bûcher

Des hommes, femmes et enfants que d’autres ont dénoncé…

Puis l’on noya en Seine des amis d’Algérie,

Comme pour ponctuer, rageur, la fin des colonies.

Faut-il en revenir à ce triste temps de haine,

Est ce si utopique une société sereine ?

Au temps de mon enfance, il perçait le béton

Respirant une poussière qui encrasse les poumons,

Les regards des passants étaient souvent hostiles :

« Encore un Algérien, Marocain ou Kabyle ! ».

Nous observions, curieux, assis sur le trottoir,

Ce Nord Africain venu chez nous plein d’espoir.

Il nous souriait parfois entre deux martel’ments,

Puis, très vite, reprenait son travail exténuant.

Faut-il en revenir à ce mépris hautain,

A l’égard de ceux qui ne sont pas de notre coin ?

Et cette petite cousine, dans la classe, qu’on exclut

Pour une peau un peu sombre, quelques cheveux crêpus,

Ces patronymes du sud qui enfouissent les c.v.

Directement au fond d’la corbeille à papier,

Et ces paroles blessantes inondées de bêtises,

L’intelligence du cœur n’est pas toujours de mise…

Et puis ces discothèques qui interdisent leur porte

Pour une peau basanée, et les jeunes s’emportent…

Faut-il en revenir au terrible apartheid,

D’un coté les « Martin », de l’autre les « Mohamed »?

Mais ces tendres amoureux, l’un d’ébène, l’autre d’ivoire,

Mais ce couple d’homos, l’un blanc et l’autre noir,

Mais ces enfants rieurs se jouant des différences,

Mais ces marches silencieuses contre toutes les violences,

Mais ces propos tenus par nos hauts dirigeants,

Mais ces lois attendues, votées au parlement,

Banniront le racisme, à jamais, pour toujours

Et pour gagner cette guerre, il n’y a que l’amour.

Alors sur la planète les canons se tairont,

Alors chaque être humain vivra à sa façon.

 

Paroles de Jean-Pierre Georget,

Guitares et Chant Patrick Hargous et Eric Sevry

Commentaires (3)

1. Jean-Pierre 16/10/2005

Salut Bernard
Bunny a modifié un peu mes textes pour les musiquer.
Il a gardé "triste temps", bon, je trouve qu'il a bien fait finalement.
Mais c'est vrai que c'est un rien balaise à dire.
A bientôt Bernard et sers toi du champagne page "inauguration", bois pas tout, pense à Frank!
Amicalement
jean-Pierre

2. Bernard Pichardie 15/10/2005

Faut-il en revenir à ce triste temps de haine

triste temps
à l'écoute t t
ça ne passe pas bien

à revoir l'ami

amicalement
Bernard

3. Marine 04/03/2005

Très belle!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site