Casse-burettes

 

Casse-burettes

A chacun ses loisirs,
A chacun ses passions,
Faire du foot ou bien lire,
Taquiner le poisson.
Jouer d’ la clarinette,
Déclamer des poèmes,
Pousser la chansonnette,
Se préparer des nems.

Moi, mon truc ici bas,
C’est de faire chier le monde,
Un peu comme Nicolas,
J’avoue, je suis immonde.

Tu flânes dans la rue
En matant les vitrines,
Au bras de ta morue,
Blanche comme de la farine.
Ben, c’est plus fort que moi,
Je la pousse sous le bus,
Cela me met en joie,
Je salue du médius.

Moi, mon truc ici bas,
C’est de faire chier le monde,
Un peu comme Nicolas,
J’avoue, je suis immonde.

A la cérémonie
D’son départ pour les nues,
Je joue la comédie
Sans aucune retenue.
L’émotion au visage,
Je larme de crocodile,
Pendant que t’es en cage,
Dans une prison débile.

Moi, mon truc ici bas,
C’est de faire chier le monde,
Un peu comme Nicolas,
J’avoue, je suis immonde.

Tu peux toujours nier
D’avoir tué ta copine,
Ta tête dans un panier,
Tombera j’imagine.
Les jurés t’offriront
La faucheuse pour compagne,
Jolie chute dans le son,
Plus sympa que le bagne.

Moi, mon truc ici bas,
C’est de faire chier le monde,
Un peu comme Nicolas,
J’avoue, je suis immonde.

Tu étais un ami,
Un frère quasiment,
Le crime que j’ai commis,
Je te l’offre gentiment.
Désormais en enfer,
Tu grésilles à feux doux,
Le mal, c’est mon affaire,
Je rêve d’un mauvais coup.

Moi, mon truc ici bas,
C’est de faire chier le monde,
Un peu comme Nicolas,
J’avoue, je suis immonde.

Ju'âne Pedro 

  

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×