Amédée, Amélie et le cantonnier.

Amédée, Amélie et le cantonnier.


Mais où est donc passé la petite Amélie,
L'épouse préférée d'Amédée le beau gosse,
Se serait-elle glissée dans un tout nouveau lit,
Ah galère de galère, y'a un os dans la noce.

Avec fébrilité il la cherche partout,
Ouvre tous les tiroirs de la vieille commode,
Il tourne et tourne encore comme un pauvre toutou,
Mais où est-elle bordel, peut-être aux antipodes...

Son sac a disparu avec sa garde robe,
Elle a piqué les sous dans la boîte à tabac
Et voilà l'Amédée encore moins riche que Job,
A tiens elle a quand même laissé une paire de bas.

Hier trop souriante, elle rentrait les oignons,
Avec grâce en chantant des notes populaires
Et lui comme d'habitude bourru et fort grognon,
Assis sur la pelouse sirotait une bière.

La belle est déjà loin, avec un apollon,
Un brave cantonnier à moustache fournie,
Un gars bien vu de tous, le généreux Léon,
Bien fait pour l'Amédée, le voilà bien puni !!!!

Jean-Pierre, poète !!!!

Commentaires (1)

1. Léon 10/09/2007

Oui ben fait pour sa goule à l' Amédée !!!!

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×