Adieu Nicolas

 

Il ne faut pas vendre la peau du lapin avant de le tuer, mais bon... Adieu Nicolas Adieu Nicolas, Un licenciement, C’est dur, mais voilà, Tu trouv’ras sur’ment Un vrai p’tit boulot, Dans une usine cool, ... Avec des prolos, Bien loin de la foule Des braves courtisans, Flatteurs et sournois, Fidèles partisans, Le temps d’un mandat. Adieu Nicolas, Tu nous as fait rire, Mais bon, c’est comme ça, Il te faut partir, Avec ta valise, Tes chemises en soie, On te fait la bise, Prend bien soin de toi, Un peu de vacances, Dans les mers lointaines, Vas donc faire bombance, Sur l’ile Sainte-Hélène. Adieu Nicolas, T’as joué et perdu, A la tombola Des malentendus, Car t’étais l’meilleur, Le plus compétent, Y’en a pas ailleurs, Dit-on dans ton camp, Nadine Morano, Le déclame partout, Sois pas parano, On t’aime comme des fous. Si tu veux souder Dans ma belle usine, On va te former, Avec ta copine, C’est pas compliqué, Il suffit d’vouloir, Faudra t’appliquer, Pour te faire bien voir, Et t’faire augmenter De deux cent pour cent, Afin d’acheter Un petit log’ment. Adieu Nicolas, Sans toi, tout est triste, Tu nous manques déjà, Mais faut qu’on résiste A la tentation De te réélire, Repose ta tension, Il te faut dormir, La vie est précieuse, Gare à ta santé, La France est soucieuse, T’as les traits tirés. Adieu Nicolas, Adieu Nicolas, Adieu Nicolas Adieu Nicolas !!!!
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site